Nous contacter ☎ 07 60 32 09 70 - ☎ 03 44 45 82 70

Destructeur de mousses – Super concentré

Définition

Solution concentrée, destinée à éliminer radicalement les mousses, mousses rouges et jaunes, lichens, champignons, verdissures, micro-organismes ainsi que leurs germes et racines.

S’applique en extérieur sur tous supports verticaux et horizontaux : tuiles, ardoises, fibre-ciment, shingles, chaumes, briques, pierres, crépis, ciments, carrelages, asphalte, pavés, autobloquants…

Convient particulièrement dans le traitement de longue durée des toitures, murs, sols, escaliers, trottoirs, terrains de jeux, cours …

Formule super concentrée en matières actives (sans acide, sans chlore, sans formol).

N’altère ni les supports, ni les métaux non ferreux (galva, zinc), ni les peintures.

Effet curatif et préventif (effet durable).

Certifié par le centre d’étude du bâtiment et des travaux publics.

Biodégradable après dilution selon indication.

 

Préparation des supports

L’antimousse STOP MOUSSE s’utilise sur des supports grattés, débarrassés des mousses et végétations développées (nettoyeur haute pression, brossage, grattage…)

Nous conseillons d’utiliser le produit après ce nettoyage dans le but de détruire biologiquement les germes ancrés dans le matériau, sans danger pour les plantes non exposées directement au traitement.

 

Application

L’antimousse STOP MOUSSE s’applique par badigeonnage, au pulvérisateur, à la brosse, au balai, généralement en une passe en cherchant à bien imprégner les supports pour une action efficace.

L’action sera progressivement visible jusqu’à disparition totale des organismes. Ne pas rincer

L’emploi d’un pulvérisateur provoque des déperditions importantes dues au vent notamment. 

Eviter l’application de l’antimousse par période de grand vent.

 

Rendement

  • 1 litre de produit + 30 litres d’eau = action renforcée jusqu’à 150 m²
  • 1 litre de produit + 50 litres d’eau = action classique jusqu’à 250 m² 

Une deuxième application est parfois nécessaire dans le cas de végétations généralisées ou d’espèces résistantes.

Meilleure période de traitement : d’avril à octobre.

Autres Informations

Peut être utilisé en produit de traitement pour piscine : 1 L pour 26 mètres cube.

Les conditions d’utilisation et d’application de nos produits ne nous étant pas connues, notre responsabilité ne saurait être engagée en cas de non suivi des indications figurant sur ce document ou sur nos emballages.

Caractéristiques
NATURE Produit très concentré, à base d’ammonium quaternaire et d’agent préventif. Ammonium quaternaire : 352g/kg
DENSITE 1,0 ± 0,01 à 25°C
PH 7,1 à 8,1 avant dilution du produit concentré
ODEUR Sans odeur
CONDITIONS D’APPLICATION 10-30 °C – Sans Humidité
RENDEMENT 1 L pour 150 à 250 M²
NETTOYAGE DES OUTILS Eau
MATERIEL D’APPLICATION Pulvérisateur – Brosse ou Balai

Pourquoi faire des traitements anti mousses ?

Depuis quelques années, les mousses, algues, lichens prolifèrent et envahissent notre environnement.

Traiter par un anti-mousse une à deux fois par an son court de tennis, qu’il soit en béton poreux, enrobé fermé ou drainant, est devenu indispensable : les dalles qui composent votre court en béton poreux sont coulées sur un système de drains et composées d’un agglomérat de grains porphyre, de plus ou moins grosses granulométries, sur une épaisseur de 7 à 8cm.

Lors de sa construction, ces dalles ont été roulées pour toujours permettre aux eaux de pluie de les traverser.

Même chose pour l’enrobé drainant, coulé à froid et roulé pour permettre la drainance à travers le court : ces courts sont extrêmement fragiles et nécessitent de fréquents traitements.

En enrobé fermé l’agglomérat de gravillons a été coulé à chaud (à l’identique d’une route) pour atteindre une épaisseur de 4 à 5cm. Non drainant, une pente a été créée pour permettre le ruissellement des eaux.

La mousse agit comme un obstacle à l’écoulement de l’eau, en surface comme en profondeur : en absorbant l’eau, comme une éponge, la mousse gonfle. Le gel de l’hiver augmente le volume de la mousse dans la dalle, ou l’épaisseur du granulat, et les soumettre à des forces qui vont amener les dalles ou l’enrobé à se fissurer, à claquer et à se soulever, parfois le long des fissures, parfois sur les sections, créant des dénivelés dangereux pour les joueurs.

De plus, la mousse n’est pas répartie (ou rarement) de façon égale sur et dans les courts. Vous avez des zones à l’ombre ou proches d’arbres. La mousse ira proliférer de façon plus importante dans ces zones, l’eau ne drainera plus de la même façon partout à travers le court, créant une déstabilisation du terrain, et même du fond de forme.

En surface, l’effet des intempéries sur la mousse est visible et reproduit de façon particulièrement claire ce qui se passe à l’intérieur du court : la mousse prend littéralement la place des granulats, créant des zones de dé-gravillonnement sur lesquels on sent bien rouler les gravillons désolidarisés. Ces zones se creusent, pouvant entrainer la formation de trous plus ou moins importants si l’on n’y remédie pas.

Nous réparons, entretenons des courts de tennis depuis plus de 15 ans et notre expérience nous a appris qu’un traitement anti mousses sur une surface déjà encombrée par la mousse n’est pas efficace car il ne rétablira pas la drainance d’un court. La mousse grillée se réduit en poussière et tombe à l’intérieur du court, le rebouchant à nouveau.

AVANT                                                                          APRES

antimousse-avant-stopmousseantimousse-après-stopmousse

 

Quand faire un traitement anti mousses ?

Pour être efficace, un traitement anti mousses doit être pratiqué sur un terrain propre, nettoyé en profondeur, débarrassé des mousses, algues, lichens, poussières, de la terre de ravinement, feuilles, débris de branches… Deux saisons sont propices au traitement anti mousses de votre court de tennis : le printemps et l’automne.

N’hésitez pas à faire 2 traitements si votre court est proche d’arbres où à l’ombre : un traitement général au printemps puis à l’automne, uniquement sur les zones les plus ombragées, après avoir soufflé et débarrassé votre court des feuilles mortes.

 

Comment faire un traitement anti mousses ?

Munissez- vous de protections respiratoires et oculaires et portez des gants. Evitez de faire un traitement anti mousses par jour de grand vent pour ne pas trop disperser le produit, ou qu’un retour de vent ne vous enveloppe dans un nuage de produit.

Le traitement anti-mousse doit mouiller le terrain pour ruisseler à travers. Il ne faut pas omettre le pourtour extérieur du tennis, souvent en gravillons, ni même le grillage. Utiliser un brumisateur peut se révéler long et fastidieux (il y a tout de même 648m² de surface à traiter…) mais vous le pouvez tout à fait en réglant le diffuseur pour obtenir un jet suffisamment important pour bien mouiller le court. Sinon, un arrosoir à rampe est d’un très bon usage. Vous gardez le brumisateur pour le grillage que vous traiterez en vous plaçant à l’extérieur du court en dirigeant le produit vers l’intérieur du court, pour éviter une trop grande dispersion du produit sur l’environnement du tennis.

Respectez bien le dosage du mélange eau/produit, car nous n’utilisons et ne proposons que du produit anti-mousse pur, absolument non dilué, ce qui explique la petite taille de nos conditionnements.

Il est moins fatigant de porter un bidon de 1 ou 5 litres que les bidons de 35 litres déjà remplis d’eau de dilution… nous traitons beaucoup de courts de tennis.

Il est facile de reconnaître si un produit anti mousses est pur ou non : moins il est dilué, plus il sera gras. Plus le produit est gras, plus son action sera efficace et de longue durée, tout en respectant naturellement le bon dosage. Lorsque nous pratiquons un nettoyage en profondeur d’un court de tennis avec nos lances haute pression à buses rotatives, nous appliquons toujours le traitement anti mousses après le dernier rinçage.

Traiter un court propre égale à prévenir de façon efficace l’apparition de la mousse : vous conserverez ainsi un court sain, sans problèmes de drainance, qui ne nécessitera pas d’autre intervention qu’un nettoyage en profondeur tous les 5 ou 6 ans à peu près, évitant par là même des travaux de réparations pouvant mener à une reconstruction totale de votre tennis. Notre anti mousses est aussi efficace sur les tennis de type Clerdal ou sur des gazons synthétiques.

N’hésitez pas à nous poser des questions, soit par mail, soit en nous téléphonant, nous nous ferons un plaisir de vous répondre !

 

Précautions d’emploi

Il est impératif d’éviter le ruissellement des eaux de traitement vers les bassins et fosses sceptiques.

Prévoir une période minimum de 48 heures sans précipitation après traitement de la surface.

La température maximum de stockage est de + 40° C

Craint le gel au stockage

Conditionnement

 1L – 5 L

COMMANDER 

 
Disponible sur notre boutique en ligne
ou contactez-nous pour en savoir plus
This site is protected by WP-CopyRightPro